TOTTEM NUTRITION fait maintenant peau neuve sous le nom: umamize ! MAGIE MAGIE !!!

Les insectes à notre Rescousse !

Les insectes à notre Rescousse ! Évènement fort couru à la maison du développement durable de Montréal auquel Tottem Nutrition a participé en tant que panéliste. Cet évènement qui a eu lieu le 5 décembre 2017 était organisé conjointement par la Fondation David Suzuki, les amis de l’insectarium de Montréal et la Maison du développement durable.

 

Il rassemblait la majorité des acteurs entomophages (producteurs, transformateurs de produits à base d’insectes comestibles). Nous y étions pour faire déguster nos produits et comme panéliste invité. L’espace était rempli à craquer, et tout ceux qui ont dégusté nos produits semblaient enchantés…

 

C’est Louise Hénault-Éthier, chef des projets scientifiques à la FDS et instigatrice de cet évènement, qui a mené de main de maître les différents panels. Elle nous a entretenu sur l’avenir de l’entomphagie tant au plan environnemental que social. La question à laquelle nos panélistes Claude Girard et Yann Hébert avaient à répondre était celle-ci : Comment convaincre les consommateurs que des pâtes aux insectes peuvent en fait remplacer l’équivalent d’un repas constitué d’une portion de pâtes et d’une poitrine de poulet? Claude et Yann ont su démontrer qu’outre l’attrait de consommer des produits protéinés et remplis de nutriments à faible impact écologique comme le sont nos pâtes aux insectes, l’acceptation primaire doit nécessairement passer par l’introduction de mets « familiers » savoureux où l’on ne peut détecter visuellement les insectes.

 

La question de l’innocuité, de l’hygiène et de la salubrité alimentaire concernant l’élevage des insectes préoccupent les consommateurs. À ce sujet, nous développons actuellement notre expertise en la matière puisque nous avons obtenu une subvention du programme Canadien d’Adaptation Agricole (PCAA) qui nous a permis l’embauche de chercheurs au Centre en Recherche Agroalimentaire de Mirabel (CRAM). Cette recherche porte sur les techniques de production, diète et transformation d’insectes pour consommation humaine. Nous étudions présentement 4 espèces d’insectes, dont le ténébrion meunier.

 

En ce qui concerne la production d’insectes dans notre future ferme, nous travaillons de concert avec une équipe du département d'ingénierie robotique de l'université McGill afin de développer des équipements mécanisés adaptés à cette nouvelle forme d’élevage peu conventionnelle.

 

Pour prendre connaissance des présentations qui ont eu lieues lors de cet évènement, vous pouvez regarder cette vidéo !

 


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés